Fort Knox et les stocks d’or : y a-t-il encore des réserves d’Or aux Etats Unis?

Voilà la question à  laquelle a dû répondre fréquemment Ed Moy, ancien directeur de la US MINT ( La Maison de la Monnaie aux Etats-Unis) selon un article de presse récent. Pour Ed Miy, connu pour être critique avec le gouvernement des Etats-Unis et un défenseur de la possession d’or et de bitcoins, la réponse est “oui”. Il semblerait bien que d’après tous les analystes des marchés aurifères, les Etats-Unis ne possèdent pas tout l’Or qu’ils disent avoir car en fait il n’y a eu aucun audit depuis 1953!

En même temps, nous savons que les dirigeants et les bureaucrates américains sont intelligents et savent que le système monétaire international, soutenu par les gouvernements de la Russie, de la Chine et même par certains gouvernements européens, oblige à  avoir une position privilégiée par rapport aux réserves officielles d’or du pays. Donc, il se pourrait que les États-Unis aient les réserves qu’ils prétendent avoir.

L’origine de Fort Knox comme hangar pour emmagasiner les réserves d’or des États-Unis.

Le U.S Bullion Depository, connu comme Fort Knox, a été construit pour emmagasiner les réserves d’or américaines après la confiscation de l’or des Américains avec le Gold Reserve Act en 1933 mis en place par Franklin D. Roosvelt. Les réserves d’or américaines se sont multipliées par trois entre 1933 et 1937 jusqu’à  une valeur d’environ 12000 millions de dollars. Tous les Américains se sont vus contraints à  vendre leur or au gouvernement américain et recevoir, en contrepartie, des dollars qui seront dévalués peu de temps après.

En 1974, la directrice du Mint Mary Brooks a organisé la première visite publique des installations en invitant 120 membres du congrès des États-Unis et plusieurs médias. Lors de l’abandon du modèle de Breton Woods en 1971, l’opinion publique américaine devait être convaincue que l’or était toujours là -bas.

Ed Moy explique dans son article que chaque année où il a été directeur du US Mint, les fonctionnaires du Ministère des finances américains,  avec la Us Mint auditaient l’or, concrètement, l'” Inspector General of the U.S. Treasury” et le “Office of the Chief Financial Officer of the U.S. Mint”. Toutes les chambres de sécurité sont scellées et les audits réalisés depuis 1953 sont basés sur une vérification visuelle des scellages de toutes les chambres de sécurité de Fort Knox.

Audit de l’or de Fort Knox

Il y a des pétitions de différents pays pour auditer les réserves d’or, en plus de personnalités politiques américaines comme l’ex représentant républicain du Texas Ron Paul, ami d’Ed Moy. Pour qu’un audit de l’or américain soit fait, le Congrès ou le Ministère des Finances (US Treasury) devrait le demander et chacun des lingots devraient être inspectés individuellement. Pour faire cela, on aurait besoin de 400 personnes à  temps complet pendant six mois et on devrait  trouer chaque lingot, analyser sa pureté et le documenter. Le coût de cet audit est estimé entre 15 et 60 millions de dollars et, une fois terminée, on scellerait tout l’or jusqu’au suivant audit.