Clicky

L’or a toujours attiré. Depuis très longtemps, de nombreuses personnes courent après cette ressource naturelle. Certaines personnes ont même perdu la tête, notamment lors de la ruée vers l’or (1848-1856). Seulement, l’or est un matériau qui s’épuise au fil du temps. Alors certes, le jour où il n’y aura plus du tout d’or dans les gisements est bien lointain mais cela entraîne quelques interrogations. À l’heure actuelle, quelle est la place de l’or dans l’économie mondiale? Cette ressource a-t-elle une place réellement importante? Peut-on la remplacer par une autre ressource inépuisable? Est-ce intéressant d’investir dans l’or ou, au contraire, faut-il vendre son or? Et dans ce dernier cas de figure, a-t-on réellement la possibilité de vendre son or sans se sentir lésé?

L’or dans l’économie mondiale et les craintes que cela entraîne

Depuis toujours, l’or se place au coeur de l’économie mondiale. Bien plus qu’une simple ressource naturelle, l’or fut pendant de longues années, une monnaie et était même considéré comme l’étalon-or dans de nombreux pays. Seulement, à l’heure actuelle, l’or n’est plus une monnaie et l’économie mondiale atteint des taux négatifs dans certaines régions. Durant longtemps, l’or était vu comme une valeur refuge. En investissant dans l’or, on s’assurait un avenir meilleur, sans nuage. Mais aujourd’hui est-ce toujours le cas? Alors certes, l’or n’est pas une ressource offrant un rendement mais sa valeur reste toujours intéressante. Et pour cause, même si l’or ne sert plus de monnaie, cette ressource est toujours récoltée dans le but de servir de valeur d’épargne pour l’économie mondiale. Ce qui veut dire que même si l’or n’a plus les mêmes fonctions qu’autrefois, il n’a rien perdu de son importance et de sa valeur.

L’or, une ressource naturelle inépuisable?

Depuis les débuts de l’humanité, le sol regorge de gisements d’or. Chaque année, ce sont des milliers de personnes qui s’attellent à  exploiter ces gisements dans le but de récolter de l’or qui servira pour diverses raisons, notamment pour servir de réserve pour l’économie mondiale. Seulement, en s’y penchant de plus près, on peut se rendre compte que les gisements sont de moins en moins nombreux ou du moins, de plus en plus difficiles à exploiter. En effet, alors qu’avant les gisements d’or pouvaient contenir plusieurs dizaines de grammes d’or au kilo, aujourd’hui, il faut creuser très profond en employant des moyens énormes pour pouvoir récolter quelques ridicules grammes.

L’or est un matériau rare, c’est un fait mais pour en extraire aujourd’hui, il faut trouver de nouveaux gisements plus conséquents. Toutefois, de nos jours, pour extraire de l’or en quantité raisonnable, il faut déployer des moyens importants et dépenser des sommes colossales. Ce qui pourrait tout simplement dire que récolter de l’or n’est plus du tout rentable, du moins, plus aussi rentable qu’à  l’époque de la découverte des premiers gisements en Afrique du Sud. Dans ce cas, la fin de l’or est-elle annoncée? Comme expliqué plus haut, l’or est la seule ressource naturelle servant à  renflouer les caisses de l’économie mondiale. Face à  la pénurie de gisements, sommes-nous face à  un manque d’or? L’or est une ressource épuisable, ce qui veut dire qu’un jour ou l’autre, plus personne ne pourra en trouver dans le sol. Bien évidemment, ce jour est encore relativement lointain mais il existe tout de même. Lorsque tous les gisements auront été découverts et extraits, il n’y aura plus d’or, tout simplement. D’ailleurs, certains experts prétendent que depuis 2015, nous sommes entrés dans un pic d’épuisement d’or qui n’avait jamais été atteint jusqu’à  maintenant.

Même si le jour où l’or sera totalement épuisé n’interviendra pas tout de suite, il y a fort à parier que les prix grimperont à  une vitesse fulgurante et rendra ce métal complètement inaccessible. À ce moment-là , il sera impossible d’investir dans l’or et les personnes qui auront été assez malicieuses pour investir avant ce jour fatidique, pourront revendre leur or et gagner beaucoup d’argent.

Dans ce cas, faut-il investir dans l’or ou le revendre ?

Depuis quelques mois, le cours de l’once d’or a connu une augmentation de 16% et passe donc de 977 euros à  1096 euros …et en ce moment de début de l’année 2017 à  plus de 1 200 $ l’once. Une augmentation assez fulgurante qui n’a qu’une seule indication : il est peut-être temps pour vous de vendre votre or avec, par exemple,  InterOr Paris. En effet, c’est lorsque le prix de l’or atteint de telles hauteurs qu’il ne faut pas hésiter à  revendre son or. Les taux sont particulièrement attractifs en ce moment et il est donc très judicieux de fouiller vos placards à  la recherche d’or. L’avantage de l’or est que même s’il ne s’agit pas d’une ressource de rendement, c’est tout de même une valeur refuge très utile en temps de crise. Lorsque le cours de l’or est au plus bas, vous n’avez aucun intérêt à revendre votre or mais quand ils grimpent comme ces dernières semaines, vous ne pouvez pas avoir une meilleure occasion.

Mais cette hausse ne cacherait-elle pas une pénurie d’or? Comme nous l’avons vu plus haut, le jour où les gisements seront introuvables ou inexploitables, le prix de l’once d’or montera très rapidement. Par conséquent, la hausse de l’once d’or depuis début janvier ne serait pas synonyme d’un manque d’or? Cette hypothèse est peu probable puisque la Chine a réussi à  devancer l’Afrique du Sud dans le domaine de l’extraction d’or. Par conséquent, l’or n’est pas totalement épuisé, il reste encore de nombreux gisements pouvant être exploités et les pays ayant suffisamment de moyens financiers pour le faire continueront à  les exploiter. Dans tous les cas, le prix de l’once d’or ces dernières semaines est suffisamment important pour revendre l’or que vous avez chez vous et réaliser un certain nombre de bénéfices.

Comme vous l’aurez compris, l’or est bel et bien une valeur refuge sur laquelle il faut continuer à  miser pour justement profiter des périodes où le cours de l’or monte. Quoi qu’il en soit, un jour ou l’autre, l’or deviendra une ressource naturelle inexistante. Dans ce cas, comment se portera l’économie mondiale lorsque ses réserves seront vides?

Fermer le menu